Great North Surf Expedition nº 5


....

Quatre jours passés, un son lourd alerte nos tympans. Here we go! Une magnifique lèvre vient lécher notre pointbreak tout en déroulant en droite et en gauche. Et c'était parti pour trois jours de surf dans l'eau froide d'Alaska. Quelques clichés depuis l'eau comme si vous y étiez grâce à notre caisson dans lequel nous avons glissé notre appareil photo.

 

On alterne sur la planche pour en profiter tous les deux. Pendant que Cyril déroule des longues gauches d'un mètre cinquante de haut (voire un peu plus sur les series), Arnaud persévère en bodysurf (ça se jette dans les tubes, ça se fait cartonner, et c'est content). Bref, on s'éclate ! 

À notre grande surprise, quelques personnes dans l'eau, dont la majorité sont des locaux ou des coastguards. Le surf étant un sport nouveau en pleine expansion ici grâce en partie à l'évolution technique des wetsuits permettant de surfer dans de l'eau glacial. N'exagérons rien pour autant, ici on considère que 5 personnes au pic, c'est la foule. 

Tout allait donc pour le mieux jusqu'au moment où on se rend compte que le "garde-manger" se vidait à vitesse grand V. L'effort permanent nous demandant un besoin important de calories et protéines. Et c'était parti pour un régime drastique pour tenir le semaine et surfer ces belles dernières vagues avant notre départ pour le continent.

Manque cruel d'énergie, quand un couple de 18/19 ans, Mica et Autumn vient à notre rencontre nous proposant BBQ/saucisses sur la plage. Qu'ils réitèrent le lendemain! Comme à leur habitude, les habitants de Kodiak nous donnent une belle leçon de vie et de générosité, tous aussi accueillant et curieux de notre venu chez eux. Un plaisir! Ce séjour se finit par un naked surf de l'un d'entre eux. Oui monsieur! Surf en pleine soirée, totalement nu d'un des locaux voulant nous prouver sa résistance à l'eau froide!

La chance n'a pas fini de nous sourire : le jour de notre retour en ville, deux personnes nous prennent en stop, nous proposent cookies et nous ramènent au centre ville où on devait acheter du matériel avant notre retour sur le continent. Retrouvailles de notre première rencontre (dans l'avion d'Anchorage à Kodiak), Leigh, nous accueillant spontanément chez elle et son mari dans leur belle maison en bois, nous offrant logement et couverts. On part donc entièrement au sec en bateau direction Homer, pour deux trois semaines de hiking non-stop dans du bon wild bien sale.

Arnaud & Cyril

Suivez-les sur :

....